Handifashion, un casting plein de surprises et de soutiens

Le dimanche 13 janvier, l’équipe d’Handifashion organisait son casting dans la galerie du Ruban Vert à Aix-en-Provence. L’équipe était quelques jours plus tôt à Aubagne pour choisir et rencontrer la quarantaine de candidats présents. Ces deux castings furent le moyen idéal de partager les valeurs d’Handifashion, faire les présentations dans une ambiance sereine et de prendre quelques photos.

Jérémy était présent pour couvrir l’évènement et suivre l’équipe des six charmantes femmes durant la journée !

Equipe Handifashion (de haut en bas, de gauche à droite): Camille, Claire, Ana, Flore, Mathilde, Emilie.

Equipe Handifashion (de haut en bas, de gauche à droite): Camille, Claire, Ana, Flore, Mathilde, Emilie.

Tout commence par un accueil chaleureux avec boissons et gâteaux. L’espace d’attente a été aménagé pour que chacun soit à l’aise. Le casting, loin des standards parisiens, se voulait décomplexé et sans CV. Là est l’esprit d’Handifashion : réaliser un défilé de mode professionnel en accordant un intérêt particulier à l’aspect humain. « Nous prenons la peine d’écouter les candidats, et de discuter avec eux » confiait Mathilde, pour qui l’établissement d’une relation d’ouverture et de partage est nécessaire. La beauté recherchée émane de la singularité présente en chaque personne !

Après le succès de l’évènement l’année passée, Handifashion met les bouchées doubles et compte bien en surprendre plus d’un ! Le défilé prévu le 30 mars prochain clôturera la semaine contre la discrimination d’Aubagne. Les médias naturellement présents pour couvrir l’évènement pourront voir un défilé loin de l’amateurisme, où défileront avec vitalité et fraîcheur des femmes et des hommes en situation de handicap ou non. Les soins de coiffeurs et maquilleurs professionnels leur seront prodigués afin de faire de ces personnes de vraies stars.

Galerie Le Ruban Vert, Aix-en-Pce.

Galerie Le Ruban Vert, Aix-en-Pce.

L’écrivain George Cálinescu disait qu’«une cause bien défendue est une cause juste». Celle-ci a clairement la chance d’avoir ces six femmes pleines de convictions, prêtes à la défendre au-delà des mers et océans. Ana a durant son séjour au Mexique présenté les valeurs de l’association à la radio, dans la presse et sur la chaîne télévisée Cadena 3. Elle espère que cette médiatisation sensibilise le plus de personnes sur la question de l’accès à la mode par les personnes handicapées.

L’équipe fût surprise par l’engouement et la mobilisation générale suscitée pour l’évènement  Beaucoup sollicitée sur les réseaux sociaux, elle multiplie les rencontres et soutiens d’organisations et de personnes touchées par sa cause. « La Mairie d’Aubagne, Charly Valenza et ses associations Choisir sa vie et Asexybilité nous témoignent tout leur soutien dans notre projet et nous les en remercions chaleureusement ».

Handifashion est unique en son genre. C’est la raison pour laquelle le projet plaît. La majorité des personnes qui ont participé au casting avoue s’intéresser à la mode, faire les magasins comme tout le monde, et se maquiller. Les femmes handicapées sont des femmes avant tout, qui aiment plaire et prendre soin d’elles. Les hommes handicapés sont des hommes avant tout, qui accordent leur écharpe à leurs chaussures et veulent être « beaux gosses » ! Ces personnes ont ici la possibilité de montrer leurs affinités pour la mode et de monter sur le devant de la scène.

Jérémy B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s