La Nocturne #1 de la FashionWeek

banner

Entre deux boutiques, en plein coeur du centre ville, c’est là que je retrouve l’équipe de la FashionWeek. Cette soirée, un face à face de boutique joue le jeu et décide d’ouvrir ses portes jusqu’à 22h. Autour d’un apéro dînatoire, les passants discutent. Voici une belle occasion de découvrir une nouvelle facette des commerçants.

Rue Papassaudi, Kala’na et L’espace Duarsi se font face.  En vente, des exclusivités produits, disponibles uniquement ici sur Aix-en-Provence.

À Kala’na, les passants s’amusent autour de Kuzco, un petit chien, mascotte de la boutique. Passé le pas de porte, les savons de Marseille parfument la boutique.  Les clients y découvrent des peignoirs, des maillots de bains et des produits de beauté naturels provenant en grande majorité du bassin méditerranéen.  La gérante, à l’image de son magasin intimiste, entretien des contacts intéractifs avec ses clients qu’elle chouchoute. Ceux-ci interviennent activement dans la vie du magasin « je leur envoie une fois par mois un message leur demandant par exemple si la vente de cosmétiques bio les intéresseraient ». Cette ancienne employée de banque a ouvert cette boutique il y a un an et demi. Cette passion, l’oblige à s’investir intégralement auprès de ses clients pour établir une relation de confiance, c’est pourquoi, elle contrôle elle même les produits qu’elle revend et part chez ses fournisseurs afin de s’assurer de la traçabilité des produits. Autour des gâteaux, un verre de rosé de son village à la main, elle salue les nouveaux entrants.

Il est temps pour moi d’aller découvrir ce qu’il se passe de l’autre côté de la rue.

L’espace Duarsi est une boutique de chaussures hommes et femmes qui a déjà participé, rappelez-vous, au défilé des HappyFashion à La maison de la ligue contre le cancer. Ouverte en septembre dernier, la toute jeune enseigne se veut différente, originale, et colorée. Les produits sont de qualité, en cuir et comme sa voisine d’en face, exclusifs : « nous n’achetons pas de produits provenant de Chine, nous préférons valoriser des pays comme le Portugal ou l’Italie qui ont fait leur preuve dans la maroquinerie. Nous travaillons principalement avec des créateurs« . Saviez-vous qu’ils se fournissent chez Helsar, la marque de chaussures qui chausse les pieds de Kate Middelton? De mon côté, mes yeux sont attirés par des bottines serties de cristaux Swarovski à la place des habituels clous. Intéressant, combien ça peut coûter? Entre 80€ et 450€ en fonction du fournisseur pour la paire de chaussures. « Nous vendons aussi des jeans de la marque Salsa, tu connais? Ils créent des jeans qui font de belles fesses! » Forcément avec de belles chaussures, si tu ne portes pas le jean associé, rien ne va plus, c’est logique! C’est ainsi que le couple qui mène la boutique a décidé d’agrandir leur choix de produits autour de sacs ou de T-shirts pour compléter la tenue. Le style de la boutique est harmonieux et donne envie. Dans une quinzaine de jours, ils inaugureront leur site internet et projettent peut-être pour l’hiver prochain d’étendre leur gamme de vêtement.

En attendant visitez la page Facebook de L’espace Duarsi et celle de Kala’na ici.

Retrouvez les produits de Kala’na et de L’espace Duarsi au défilé de clôture de la FashionWeek, ce samedi soir à l’Hotel du Roi René.

Amélie G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s